• Une autre manière d'enseigner : maîtresse en colère

    Alors que tous les débats sur l'école se limitent aux rythmes scolaires depuis 2 ans (c'est long et ce n'est pas fini), nombres d'enseignants, se posent la vrai question : que peut-on faire concrètement pour aider nos élèves en difficultés (et ils sont nombreux)?

    Certes le rythme scolaire français était certainement un des plus inadapté au monde. Et ce qui fait débat aujourd'hui, ce n'est pas l’intérêt ou non de la réforme, mais les enjeux économiques (et pas pédagogiques) qui sont autours.

    Voilà 2 ans que j'attends avec impatience des nouveaux programmes, allégés, avec un retour aux fondamentaux ... Mais non, il n'est question que de rythme hebdomadaire des élèves (on ne parle même plus des vacances d'été qui sont trop longues).

    Bref, on s'égare (et moi aussi par la même occasion).

    Vous avez certainement entendu parlé de la classe expérimentale de Gennevilliers. Si ce n'est pas le cas, foncez ici !!

    C'est grâce à cette expérience que fleurissent sur de nombreux blogs de collègues (dont moi), des activités Montessori.

    Je tiens aujourd'hui à mettre un lien sur le site de Mme Figaro qui propose une vidéo de la génialissime Céline Alvarez, à l'origine de ce projet.

    Cette fille est non seulement génial, mais aussi extraordinairement courageuse !! Elle a réussi à imposer son idée au grand Ministère de l'Education Nationale, et à construire cette classe. 3 ans déjà, et un succès incontestable et incontesté.

    Et que fait le grand Ministère de l'Education Nationale face à cette réussite évidente ? Et bien, si on ouvrait une nouvelle classe expérimentale en région parisienne ?

    Et c'est là que je suis en colère !! très en colère !! voir désespéré ...

    Voilà plus de 100 ans que Maria Montessori a ouvert ses premières écoles. 3 ans que Céline Alvarez prouve, au quotidien, que ça marche (pour ceux qui en douteraient encore après un siècle d'expérimentation).

    Au lieu de mettre en place un plan de formation de grande ampleur pour que tous les enseignants du primaire puissent découvrir et mettre en place ces méthodes dans leur propre classe, on décide d'expérimenter 3 ans de plus ... Et en milieu urbain, pour changer ... C'est vrai qu'il n'y a pas d'échec scolaire en milieu rural, tout le monde c'est ça. Et puis c'est tellement facile de faire la classe à 4 ou 5 niveaux ...

    Cela fait 6 mois que je renouvelle des demandes au service formation de mon académie, où je demande la possibilité de faire une formation à la pédagogie Montessori (pendant les vacances scolaires, bien entendu : je ne voudrai pas pousser le bouchon un peu trop loin). Personne n'a daigné encore me répondre, en positif ou en négatif.

    Quand le mammouth va-t-il enfin se réveiller ?

    Je ne sais pas. Mais je commence sérieusement à perdre patience .

    D'où ma question :

    Certains d'entre vous ont-ils réussi à bénéficier du DIF (droit individuel à la formation) ?

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Mai 2014 à 13:59
    Je pense tout comme toi. On a l'impression que tout repose sur la volonté des individus à se bouger, et encore, on ne les y aide pas. J'ai fait 2h de route mercredi pour aller voir des collègues en classe qui font partie d'un groupe de recherche sur la production d'écrit initié par Ouzoulias. Celui-ci étant décédé, le groupe risque de péricliter, et en tout cas il n'y a pour le moment plus de publication prévue. Quel gâchis là encore!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 2 Mai 2014 à 16:19

    j'aimerais moi aussi suivre une formation Montessori. Tu dis avoir demandé à ton académie pour le faire, c'est pour le financement? doivent-ils nous le payer si on en fait la demande? je ne suis pas bien au courant des démarches et de nos droits en matière de DIF. merci 

    3
    Vendredi 2 Mai 2014 à 19:24

    Et bien dans la théorie, tout salarié à droit au DIF. D'après ce que j'ai trouvé sur le site de mon IA, chaque année, une enveloppe est allouée sur dossier. J'ai demandé des informations pour savoir comment élaborer mon projet de formation, à quels stages j'avais droit et à quels conditions (je sais qu'ils préfèrent pendant les vacances scolaires, ce qui me semble logique). Mais je n'ai eu aucune réponse (malgré plusieurs demandes).

    Je me suis renseignée sur le net :  il y a des stages d'une semaine pour se former à une tranche d'âge en pédagogie Montessori. Les prix varient entre 700 et 1000€ (je ne compte pas le transport et le logement) selon les organismes. J'ai beau être motivé, je ne peux pas (et ne veux pas) payer une telle somme de ma poche.

    Mais toutes les lectures que l'on peut faire (je ne parle pas du coût des livres) ne remplaceront jamais une formation pratique.

    Apparemment Céline Alvarez va former des enseignants à la rentrée prochaine : mais pour la maternelle et la région parisienne ...

    J'aimerai également en savoir plus.

    4
    Vendredi 2 Mai 2014 à 20:07

    Je partage aussi ton avis. Et je pense aussi à une formation Montessori, mais pas de ma poche. Je n'ai pas encore fait de demande. Si tu as des nouvelles, tu nous tiendras au courant, dis ? ^^

    5
    Vendredi 2 Mai 2014 à 23:02

    Pas de problème ! Ne perdons pas espoir. wink2

    6
    Lundi 5 Mai 2014 à 09:45

    Tout pareil ! Je ne peux pas (ne veux pas) payer de telles sommes de ma poche....mais je n'ai pas encore fait la demande de DIF auprès de mon inspection.....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :